Yann Martel

Auteur

Yann Martel

Yann Martel
Auteur

Yann Martel a acquis une renommée mondiale grâce à son roman Life of Pi (L'Histoire de Pi), gagnant du prix Man Booker en 2002. Publié dans quarante-quatre pays, ce livre est devenu un succès international avec plus de sept millions d'exemplaires vendus. La réalisatrice Ang Lee en a fait une adaptation cinématographique en 2012 et le film a été mis en candidature pour onze oscars.

Yann Martel est né à Salamanque, en Espagne, en 1963. Il grandit à Fairbanks, en Alaska, et à Victoria, en Colombie-Britannique. Ses parents ayant joint le Service extérieur canadien, Yann Martel se retrouve successivement au Costa Rica, à Paris, à Madrid et à Mexico. Devenu adulte, il continue de parcourir la planète, séjournant tour à tour en Turquie, en Iran, en Inde, en Europe et en Amérique du Sud. Il étudie la philosophie à l'Université Trent en Ontario et fait ensuite mille petits boulots – planteur d'arbres, laveur de vaisselle, gardien – avant de commencer sa carrière littéraire. Un recueil de nouvelles, The Facts Behind the Helsinki Roccamatios (Paul en Finlande), est publié en 1993 dans huit pays et est salué par la critique. Son premier roman, Self, paraît en 1996 dans cinq pays. Avant d'écrire Life of Pi, Yann Martel visite les lieux de culte et les jardins zoologiques en Inde pendant un an. Pour Beatrice and Virgil (Béatrice et Virgile), il se rend à Yad Vashem en Israël et trois fois à Auschwitz, et se documente en lisant plus de quatre-vingts livres sur l'Holocauste.

Dans son dernier roman, Beatrice and Virgil, publié en avril 2010, Yann Martel a recours à l'allégorie pour traiter de l'Holocauste. USA Today présente ainsi le livre : [traduction] « sombre, mais divin son roman est peut-être bien un chef-d'œuvre sur l'Holocauste qui laisse le lecteur interloqué, étonné et ému ». Ce livre est, tout comme L'Histoire de Pi, une fable animalière à laquelle se greffent un écrivain et un vieux taxidermiste. Dans cette narration exceptionnelle, il explore l'inexplicable, et cerne les limites du langage pour comprendre qui nous sommes et ce que nous sommes capables de faire. « Il n'y a pas de meilleur outil que l'art pour témoigner d'un événement, soutient-il. L'art est la dernière valise, porteur de l'essentiel. »

En septembre 2003, Yann Martel pose ses valises à Saskatoon, en Saskatchewan, où il vit depuis avec sa conjointe, l'écrivaine Alice Kuipers, et ses enfants. Il est professeur invité à l'Université de la Saskatchewan. En avril 2007, il se lance dans un projet intitulé Que lit Stephen Harper? dans le cadre duquel il envoie chaque quinzaine au premier ministre du Canada un livre accompagné d'une lettre explicative pour explorer la notion de l'immobilité et l'importance de la culture littéraire. Il affiche ses lettres, les livres choisis et les réponses reçues sur un site web consacré à ce projet. Un recueil des cinquante-cinq premières lettres envoyées au premier ministre Harper est publié en 2009 sous le titre Mais que lit Stephen Harper? Suggestions de lectures à un premier ministre et aux lecteurs de toutes espèces, suivi de 101 lettres à un premier ministre. Mais que lit Stephen Harper au printemps 2011.