Roberto Dante Martella

Propriétaire du restaurant Grano

Roberto Dante Martella

Roberto Dante Martella
Propriétaire du restaurant Grano

Depuis vingt ans, Roberto Martella accueille ses voisins, ses amis et des célébrités au restaurant qu'il exploite avec sa femme, Lucia, dans le nord de Toronto, sur la rue Yonge juste au sud de l'avenue Eglinton. L'établissement est un carrefour gastronomique et culturel où convergent musiciens, artistes, universitaires, entrepreneurs, auteurs et amateurs de vins, séduits par l'hospitalité chaleureuse et bienveillante de Roberto. En hôte accompli, celui-ci associe les plats, les idées et les gens tout en mariant les cultures canadienne et italienne.

Roberto a grandi dans le quartier Bathurst-Dupont de Toronto, où son père exploitait plusieurs salons de coiffure. Après avoir obtenu ses diplômes d'études secondaires et de l'Université de Toronto, il a été engagé comme agent d'assistance postpénale à la St.John's School for Boys, puis comme agent correctionnel au Centre Vanier pour femmes.

Sa future carrière a commencé à se dessiner après un voyage en Europe, lorsqu'il a visité le Japon dans le cadre d'un programme d'échange étudiant en 1975. Sur l'île de Sado, il a fait la connaissance d'un groupe de jeunes percussionnistes du nom d'Ondekoza (aujourd'hui les Kodo Drummers), qui pratiquaient la méditation, la course et la musique traditionnelle. Des membres du groupe viennent chaque année en Amérique du Nord pour participer au marathon de Boston et rendre visite à Roberto à Toronto.

À son retour au pays, il a occupé le poste de directeur général de l'Association des gens d'affaires et des professionnels italo-canadiens et il a été actif dans l'importation d'aliments et de vins, ainsi que dans la vie politique de la communauté italienne. Puis, en 1986, Roberto et Lucia ont acheté une partie de la propriété de la rue Yonge, où ils ont ouvert leur restaurant.

Lorsqu'il n'accueille pas sa nombreuse clientèle au restaurant, Roberto s'investit auprès de la collectivité en siégeant aux conseils d'administration d'une grande variété de sociétés, notamment la Compagnie d'opéra canadienne, le Centre Colombus, l'Institut de culture contemporaine du Musée royal de l'Ontario, la Toronto City Summit Alliance, l'orchestre symphonique de Toronto et le festival des arts Luminato.